Toute l'INFO sur la course de cote auto moderne et vhc, * VIDEO EMBARQUEE DE TOUTES LES COURSES DE COTE *
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les NEWS
CALENDRIER
2014 en Ligne
Modernes : ici  
            
lire le réglement avant de vous inscrire accès au réglement
Derniers sujets
» remorque porte voiture
par chaster Dim 26 Oct - 21:19

» Best-of Vidéo Bergrennen "M" de BOMEREE 2014 (Belgique)
par Rudy-08 Sam 25 Oct - 22:06

» Mon Site Web 100% Best-of Vidéos ===> www.rudycoursedecote.com <===
par Rudy-08 Sam 25 Oct - 22:05

» Rallye de France - Alsace / Vosges 2006
par GebGas Sam 11 Oct - 14:03

» WRC Rallye de France - Alsace 2014
par GebGas Ven 10 Oct - 22:59

» 58ème Course de Côte de Turckheim 2014
par GebGas Lun 6 Oct - 22:36

XAP Electronique

 

http://www.xap.fr/

SJ-3P
Tel : 04 89 71 80 46
SetUp Suspensions
Tél : 04 94 81 20 53
BPS Racing
Tel : 04 67 20 22 28
TRI Competition
Tél : 04.76.36.80.00
SNRA
Hervé ou Bruno au : 03.22.90.37.41
Daluz Développement
Tel : 02 40 68 88 02
Protech Monte Carlo
Dinatmo Préparation
Préparation Moteur
Tel : 03 86 38 62 77
CTF Performance

  http://www.ctf-performance.fr/

FFSCA
www.coursedecote.net
est partenaire de la
Fédération Française des
Simulations de Courses Automobiles
C'est à Découvrir absolument
Partagez | 
 

 Talon-Pointe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sfaure



Messages: 136
Date d'inscription: 13/03/2009
Age: 43
Localisation: constamment sur coursedecote.net (60)

MessageSujet: Talon-Pointe   Mar 31 Mar - 15:20

Ces termes sont fréquemment utilisés mais restent mystérieux pour certains, et d'autres en donnent une définition plus ou moins fantaisiste, ce qui ne facilite pas la tâche quand on cherche à savoir précisément de quoi il s'agit. Cet article a pour but de faire la part des choses entre vérité et idées reçues, donner les définitions de chacun des termes, expliquer l'utilité de ces techniques et de donner le mode d'emploi pour les mettre en application.

Terminologie
Relance moteur :
C'est le fait de donner un coup d'accélérateur avant de rétrograder pour amener le régime moteur à la vitesse où il se mettra à tourner lorsqu'on embrayera.

Talon-pointe :
C'est une technique qui consiste à appuyer sur les pédales d'accélérateur et de frein avec le même pied pour pouvoir effectuer un double-débrayage tout en freinant.

Pointe-pointe :
C'est la même chose que le talon-pointe, mais avec une position du pied différente imposée par la disposition du pédalier de certaines voitures, notamment les monoplaces.

Blocage de boîte :
Lorsqu'on embraye sans avoir relancé le moteur et que la vitesse de l'auto fait que le régime moteur se retrouve soudainement dans une plage de couple important, l'arbre de transmission passe d'une vitesse quasi-nulle à une vitesse élevée brusquement, provoquant un blocage temporaire des roues motrices, ce qui peut entraîner un sous-virage sur une traction et un survirage voire un tête-à-queue sur une propulsion.

Le talon-pointe est à l'origine une technique de pilotage, qui sert donc à gagner du temps. Pour être le plus rapide on freine le moins longtemps possible, et on accélère le plus longtemps possible. Ca semble évident à dire mais ça l'est beaucoup moins en situation réelle ! Cela implique qu'on freine de manière dégressive en abordant un virage, tout en utilisant les capacités d'adhérence des pneumatiques au maximum. Comme on implique une contrainte latérale sur ces derniers en tournant le volant, il faut doser finement le freinage et le volant pour pouvoir rester à la limite d'adhérence sans la dépasser.

Dans cette situation de limite d'adhérence, le moindre déséquilibre infligé à la voiture occasionne une perte d'adhérence, qui entraîne une perte de temps. Or il faut se trouver sur le rapport qui permettra de réaccélérer au mieux en sortie de virage lorsqu'on lâchera les freins : il faut donc rétrograder dans la plupart des cas. Un rétrogradage de type "auto-école" n'est pas envisageable car il déséquilibrerait grandement l'auto au moment d'embrayer puisque le frein moteur est important à haut régime. Il faut pouvoir rentrer le bon rapport sans changer la contrainte d'entraînement des roues motrices, et la seule façon de le faire est de relancer le régime du moteur soi-même plutôt que de laisser le moteur être entraîné par l'inertie de la voiture : il faut effectuer une relance moteur.

Puisqu'on est en train de freiner lorsqu'il faut relancer le moteur, on est obligé d'appuyer sur les deux pédales en même temps, d'où l'utilité du talon-pointe. Enfin, lorsqu'on veut préserver les organes mécaniques de la boîte de vitesse et ne pas avoir à la changer lors d'une course d'endurance ou en rallye, il faut éviter de faire travailler les synchros et donc réaliser un double-débrayage.

Comment ?
Voici la décomposition pas à pas de la manoeuvre complète lorsqu'on aborde un virage sur circuit :

1. Relâcher l'accélérateur et freiner, en positionnant son pied droit bien en face du frein pour avoir le meilleur contrôle possible sur la pression appliquée sur la pédale. Le pied gauche doit être sur le repose-pied pour caler le corps au moment de l'à-coup violent provoqué par le passage brutal d'une phase d'accélération à une phase de décélération.

2. Débrayer. C'est le début de la séquence et il doit être réalisé suffisamment tôt pour que tout soit terminé lorsqu'il faudra réaccélérer, mais suffisamment tard pour ne pas se retrouver en surrégime étant donné la vitesse importante de l'auto.

3. Effectuer la relance moteur. L'objectif est que l'arbre de transmission soit déjà à la bonne vitesse lorsqu'on embrayera : il faut donc lui donner une vitesse légèrement supérieure puisque dans le laps de temps où l'on rentre le rapport inférieur le régime moteur aura commencé à chuter.

4. Enclencher le rapport inférieur.

5. Embrayer.

En situation, on dispose de très peu de temps et l'ensemble de la séquence doit être réalisé en moins d'une seconde, voire moins d'une demi-seconde. Le temps qui s'écoule entre l'étape 3 et la 5 doit être particulièrement réduit sinon le régime moteur aura trop chuté et sera insuffisant pour éviter l'à-coup au moment d'embrayer.

Utilité dans la conduite quotidienne
Le talon-pointe n'est pas réservé aux pilotes. Il est donc très intéressant de maîtriser la technique du talon-pointe pour l'utiliser systématiquement au quotidien. D'autre part, il s'agit d'une technique qui nécessite beaucoup d'entraînement avant d'être réalisée correctement. En compétition cela doit être un automatisme qui ne demande presque pas d'effort de concentration afin de pouvoir se focaliser sur le dosage du freinage, les trajectoires et les points de braquage.

Avantages
Vous n'êtes pas encore convaincu ? Voici la liste des avantages qu'apporte l'utilisation du talon-pointe.

1. Gain de temps
Le talon-pointe bien effectué dure une demi-seconde. Si vous rétrogradez à la méthode "auto-école", vous devez embrayer très progressivement et faire patiner l'embrayage pour éviter de provoquer un à-coup, ce qui nécessite bien plus de temps.

2. Sécurité
Le talon-pointe évite à coup sûr le blocage de boîte, cause fréquente de sorties de route sur les anciennes propulsions puissantes.

3. Confort
Vous évitez les à-coups et les passages de vitesses deviennent insensibles pour vos passagers.

4. Préserver la boîte de vitesse
Vous n'utilisez pas les synchros (pignons coniques dont le rôle est justement de rattrapper la différence de vitesse entre les arbres primaire et secondaire), qui sont les organes qui s'usent le plus rapidement dans une boîte de vitesses.

5. Préserver l'embrayage
Vous ne faites pas patiner le disque, il s'use donc très peu et votre embrayage tiendra beaucoup plus longtemps étant donné que c'est lui qui s'use le plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
PiJ



Messages: 5
Date d'inscription: 03/02/2011
Age: 25
Localisation: Gagny / Rennes

MessageSujet: Re: Talon-Pointe   Jeu 3 Fév - 12:00

bonjour, je suis un petit nouveau, j'ai du mal avec cela:

Citation :
4. Préserver la boîte de vitesse
Vous n'utilisez pas les synchros (pignons coniques dont le rôle est justement de rattraper la différence de vitesse entre les arbres primaire et secondaire), qui sont les organes qui s'usent le plus rapidement dans une boîte de vitesses.

les synchros interviennent au moment du changement de vitesse, à ce que je connais (pas grand chose) ils permettent de synchroniser le pignon de sortie (fixé sur l'arbre secondaire) avec celui d'entré (sur l'arbre primaire) afin que ceux-ci puissent s'engrener.
Dans tous les cas (double deb ou pas) l'arbre primaire est dans le vide (moteur débrayé) et le secondaire sur les roues au moment où les synchros entre en action.

je ne vois pas comment on peut les "économiser" en accélérant le moteur

pourriez vous m'expliquer svp

merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
http://www.taurusmt2.fr
Admin



Messages: 4900
Date d'inscription: 13/03/2009
Age: 5
Localisation: sur coursedecote.net

MessageSujet: Re: Talon-Pointe   Jeu 3 Fév - 12:13

voici un petit descriptif


Sur les boîtes synchronisées, en complément des crabots est installé un synchroniseur qui permet, préalablement au crabotage, de synchroniser la vitesse d’un pignon (liée au régime moteur au rapport de transmission près) et la vitesse de l’arbre de sortie (liée à la vitesse des roues).
En effet, au démarrage ou au passage d’un rapport à un autre, la vitesse relative entre les deux arbres n’est pas nulle, ce qui complique l’accouplement des dents.

Lors du Talon pointe tu gardes un régime moteur "normal", donc qui s'avoisine à la vitesse des roues, donc qui facilite la mise en contact des surfaces de frottements liées d’une part au synchroniseur et d’autre part au pignon fou
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coursedecote.net
PiJ



Messages: 5
Date d'inscription: 03/02/2011
Age: 25
Localisation: Gagny / Rennes

MessageSujet: Re: Talon-Pointe   Jeu 3 Fév - 12:21

oui entièrement d'accord mais au moment du changement de vitesse l'arbre primaire n'est plus lié au moteur (puisqu'il est débrayé)?

c'est ça que je ne comprend pas, accéléré le moteur ne va pas accéléré l'arbre primaire à ce moment là.

à moins de sortir la vitesse sans débrayer de mettre le régime moteur a celui qu'on désire pour l'arbre primaire (talon pointe), de débrayer, de passer sa vitesse, de refaire un coup de talon pointe pour l'embrayage ce coup-ci et d'embrayer.

merci en tout cas de ta réponse rapide et très claire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.taurusmt2.fr
ChukA
Invité



MessageSujet: Re: Talon-Pointe   Mar 26 Avr - 16:34

je cite: oui entièrement d'accord mais au moment du changement de vitesse l'arbre primaire n'est plus lié au moteur (puisqu'il est débrayé)?

La boite de vitesse est lié aux roues par les cardans donc elle continue de tournée temps que la vitesse est enclenchée, il faut relancé le moteur pour effacé l'a-coup du passage à la vitesse inférieur et donc gommé le transfert de "couple ou masse" sur le train avant ! (c'est pour cela que le talon-pointe est nécessaire en appuyant sur le frein tu ralentis le véhicule et avec le talons tu relance le moteur pour retomber sur le régime qu'aurai eut le moteur si tu avait rétrogradé de façon auto-école ).
J'espere avoir réussis a eclaircir ta petite zone d'ombre.
(tu avais oublié la les roues en rotations...)
Si j'ai tous faux je m'en excuse.

salutations
Revenir en haut Aller en bas
 

Talon-Pointe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: -